Le Gouvernement serait-il mal-à-l’aise avec l’écologie ?

Delphine Batho et son successeur, Philippe MartinIl semble que François Hollande ait du mal avec l’écologie… beaucoup de mal même. Le limogeage de Delphine Batho semble confirmer ce malaise. En effet, celle-ci a eu le malheur de critiquer un projet de budget contenant de très grosses coupes au détriment du ministère de l’écologie. Ministère qui se trouve dans la situation peu enviable de plus gros perdant du nouveau budget ! 

Tout un symbole ! Ce qui peut nous laisser penser que le gouvernement Ayrault considère l’écologie comme la cinquième roue du carrosse républicain… et nous le pensons sérieusement, tant cet évènement n’est pas le seul symptôme : avant madame Batho, c’est Nicole Bricq qui a fait les frais d’une éviction pour cause de désaccord avec le gouvernement socialiste sur les forages au large de la Guyane. 

Pour le binôme Hollande-Ayrault un bon ministre de l’écologie serait-il un ministre muet ? Lire la suite

Publicités

Découpage régional et décentralisation

Les régions françaises et leurs blasonsLa décentralisation est une question politique essentielle. Elle s’intéresse au plus près de la vie démocratique car elle tente de réduire la distance entre les citoyens et leurs représentants. Elle est liée à des principes politiques fondamentaux : le principe de subsidiarité et la participation des citoyens.

Malheureusement cette question est peu médiatisée. Elle est pourtant au cœur du débat politique actuel avec le projet de réforme des collectivités territoriales initié par le gouvernement. Surnommé acte III de la décentralisation, il vise à rendre plus simple et plus efficace l’actuelle organisation territoriale.

Sur le site du Courant pour l’Ecologie humaine, j’ai abordé cette question en cherchant quelques points de repères pour une réflexion sur ce sujet. Je vous renvoie à ce texte.

J’aimerais ici parler d’un aspect particulier de la décentralisation : le découpage des régions françaises et le choix des critères définissant les périmètres régionaux.  Lire la suite

Quelle stratégie pour un engagement politique après les Manifs pour tous ?

Mariannes pour tousLa loi instituant le mariage pour tous a été votée, promulguée, le premier mariage unissant deux hommes a été célébré… Alors c’est fini ? Les neuf mois de manifestations, happenings, de pression médiatique, politique, ces longs mois de luttes où des centaines de milliers de personnes ont été mobilisées, où ces personnes ont été ignorées et même pour certaines réprimées par le gouvernement, ce long combat a-t-il été mené pour rien ?

Non, je ne le crois pas. Certes, le temps du slogan « Taubira ta loi on en veut pas » est dépassé. Le temps du combat contre le projet de loi Taubira est terminé, mais nous entrons dans une nouvelle étape politique. Cette fois-ci, le théâtre des opérations ne sera plus dans la rue, mais dans les urnes… à condition que nous nous organisions avant. Lire la suite

Les Veilleurs de l’espérance

VeilleursLe vote solennel de la loi élargissant le mariage et l’adoption aux couples de même sexe a eu lieu hier, le 23 avril.

Nous aurions pu être tristes, abattus, défaits. Nous aurions pu nous lamenter. Nous aurions pu ranger nos sweats, drapeaux et pancartes.

Et pourtant non, tout le contraire s’est produit. Nous avons continué de manifester, mais surtout, après la manif autorisée par la Préfecture de Police, il y a eu la nuit des Veilleurs. Lire la suite

Chronique d’un changement de civilisation

Les Temps ModernesFrédéric Ozanam se serait-il douté que le 23 avril 2013, soit deux cents ans après sa naissance le 23 avril 1813, la France allait élargir le mariage et l’adoption aux couples de même sexe ? Je ne tiens pas à faire parler les morts, je ne sais pas ce qu’il aurait dit s’il avait vécu aujourd’hui…

Mais ce qui est vrai est que notre époque a une similitude avec la sienne : la première moitié du XIXeme siècle a été le théâtre d’un grand changement de société. Lire la suite

Au-delà d’un million

La Manif pour tous, avenue de la Grande Armée“Au-delà d’un million, le gouvernement vacille” disait François Mitterrand. Il savait de quoi il parlait. En 1984, son gouvernement avait retiré une loi déjà votée devant une manifestation géante.

Céder devant la pression populaire n’est pas un phénomène rare. Les grands mouvements populaires parviennent généralement à leur fin. Cela est normal : la démocratie ne se joue pas seulement lors des élections, au Parlement ou dans les mécanismes institutionnels. La démocratie est aussi à l’oeuvre dans les corps intermédiaires et dans les collectifs spontanés qui parviennent à rassembler un très large public. Lire la suite

Jacques Attali et le Meilleur des mondes

MainTranshumanismeJacques Attali serait-il un « technoprophète » ? C’est-à-dire un de ces étranges intellectuels annonçant, avec délectation, les transformations futures de l’espèce humaine grâce aux miracles de la technique ? Nous pouvons nous poser cette question en lisant son article dans Slate « Vers l’humanité unisexe ». En effet, ce court document nous décrit une humanité mue par un désir d’égalité, de liberté et d’immortalité qui la pousse à se servir du progrès technique pour concrétiser ce désir… Le résultat ? Un monde de stricte égalité, d’indifférenciation, entre les sexes et les orientations sexuelles où la sexualité serait totalement séparée de la procréation, où les enfants seraient conçus par ectogenèse, c’est-à-dire dans des utérus artificiels. Ainsi la femme serait pleinement libérée de l’enfantement ! Il imagine un monde de sexualité libre, d’unions libres, sans aucun mariage, où l’humanité s’est affranchie de tout y compris de la mort ! Oui, la mort, car la technique permettrait de libérer l’Homme de son funeste destin… ou tout au moins de le retarder.  Lire la suite