Le jour où Facebook s’est effondré.

La capuche d’un sweat relevée sur la tête, les yeux baissés vers le sol, un homme monte discrètement à l’arrière d’une limousine. Direction : un petit aéroport situé aux confins du Nevada à quelques heures de Palo Alto. De là, un avion l’emmène vers une destination inconnue de tous. Certains parlent d’une île du Pacifique, d’autres évoquent la Patagonie, les Bahamas…

Mark Zuckerberg est en fuite, il veut se faire oublier : Facebook vient de s’effondrer.  Lire la suite

Publicités