Frédéric Ozanam, Histoire d’une vocation par Philippe Charpentier de Beauvillé

CouvertureCette année du bicentenaire de la naissance de Frédéric Ozanam (1813-1853) et du 180eme anniversaire de la fondation de la Société de Saint Vincent de Paul (1833), est l’occasion de lire les biographies de Frédéric Ozanam. Les éditions Salvator l’ont bien compris et ont publié un intéressant ouvrage : Frédéric Ozanam, Histoire d’une vocation par l’historien Philippe Charpentier de Beauvillé.

Il s’agit d’une biographie originale. Courte, 170 pages, agréable à lire, facile d’accès, elle est construite autour de la vocation de Frédéric Ozanam. Une vocation de laïc catholique dans le monde, plus précisément d’intellectuel chrétien, d’époux, de père et d’homme vivant la charité. Philippe Charpentier de Beauvillé nous retrace l’histoire de cette vocation, comment elle a été discernée et comment Frédéric y a répondu.

L’auteur nous délivre tous les éléments qui ont contribué à sa formation, tous les épisodes de sa vie qui ont compté dans ses choix. Nous voyons par exemple que la naissance de Frédéric Ozanam en 1813 en Italie n’est pas seulement le fruit du hasard : sa famille, Lyonnaise, avait souhaité s’installer à Milan et cela a profondément marqué Frédéric qui se sentait « Italien de naissance ». Nous retrouvons des répercussions de cela dans son œuvre de professeur de lettres ainsi que dans son combat politique en 1848. Philippe Charpentier de Beauvillé construit donc cette biographie autour d’une série de gros plans sur différents points. Ce n’est donc pas vraiment une biographie chronologique mais plutôt thématique.

L’intérêt principal de cet ouvrage est qu’il s’agit moins d’une biographie « de plus », s’ajoutant aux autres, qu’une biographie originale. En effet, Frédéric Ozanam fait déjà l’objet de plusieurs biographies. Celle de Gérard Cholvy, Frédéric Ozanam, l’engagement d’un intellectuel catholique au XIXème siècle, est longue, riche, précise, elle constitue quasiment un « ouvrage définitif » tant on pourrait douter qu’il y ait encore des choses nouvelles à apporter à la vie de Frédéric. Mais elle a comme défaut d’être peu accessible du grand public, ce à quoi Cholvy a répondu par un autre livre plus court, plus accessible sorti en 2012 : Frédéric Ozanam, le christianisme a besoin de passeur. D’autres textes moins récents sont aussi disponibles, ils sont construits sur un modèle plus chronologique, plus classique. Ce sont de très bons livres : on peut citer par exemple Frédéric Ozanam le bienheureux de Bernard Cattanéo ou encore Antoine-Frédéric Ozanam de Marcel Vincent. Mais les récents travaux d’historien[1], notamment de Gérard Cholvy donnent de précieuses informations sur Ozanam et sur les débuts de la Société de Saint Vincent de Paul. Philippe Charpentier de Beauvillé a bien compris cela et il a beaucoup puisé à ces sources.

L’originalité du livre de Philippe Charpentier de Beauvillé fait que son livre permet de voir Ozanam sous des angles différents. Ainsi, un lecteur de Cattanéo ou de Vincent, sera heureux de trouver de nouveaux aspects de Frédéric mis en perspective avec le reste de sa vie : c’est un vrai complément. Mais aussi, un lecteur de Cholvy se réjouira de voir quelques parties de sa vie résumées de façon très efficaces.

Mais cet intéressant ouvrage a un autre mérite : loin d’une hagiographie exagérée qui ferait d’Ozanam une icône trop parfaite, il rend vivant le témoignage d’Ozanam. Il nous présente un personnage incarné, enraciné dans sa culture, sa famille, son histoire, son siècle. Nous voyons l’influence de ses voyages de jeunesse en Italie dans ses travaux sur Dante, le chemin de sa pensée du royalisme légitimiste à la démocratie-chrétienne républicaine ou encore le rôle de ses amitiés dans la fondation de la société de saint Vincent de Paul. Ozanam est un personnage bien vivant avec ses passions, et aussi ses conflits, ses divergences avec des hommes comme les intransigeants du journal l’Univers ou avec le catholique libéral Montalembert, dont il s’éloigna après en avoir été proche. Tout cela est raconté avec précision sans pour autant être noyé dans les détails : le livre est court et synthétique, bien qu’il soit riche.

Enfin, ce livre donne une intéressante réponse à la question soulevée par Monseigneur Dagens dans la préface qu’il a écrite pour cet ouvrage : « Une béatification sans suite ? ». Philippe Charpentier de Beauvillé met en avant toute la modernité et l’actualité de la pensée et de l’action de Frédéric Ozanam. La vocation de Frédéric existe encore aujourd’hui, et nombreux sont ceux qui sont appelés à y répondre.

En conclusion, Frédéric Ozanam, histoire d’une vocation, est un bon livre, instructif, passionnant. Il apportera un regard renouvelé à ceux qui ont déjà lu des vies d’Ozanam et il permettra une excellente entrée en matière pour ceux qui ne le connaissent pas encore.


[1] On peut citer le livre de Matthieu Bréjon de Lavergnée « La société de Saint Vincent de Paul au XIXeme siècle, un fleuron du catholicisme social. » Ce n’est pas une biographie d’Ozanam, mais il apporte beaucoup d’informations nouvelles sur la genèse de la Société de Saint Vincent de Paul.

Advertisements

2 réflexions au sujet de « Frédéric Ozanam, Histoire d’une vocation par Philippe Charpentier de Beauvillé »

  1. Ping : Frédéric Ozanam et la politique | Rue de Vaugirard

  2. Ce petit mot pour vous dire que je suis entièrement d’accord avec vos éloges du livre de Philippe Charpentier de Beauvillé sur Frédéric Ozanam. C’est vraiment le livre qu’il faut recommander et faire lire pour sortir Frédéric Ozanam de la grande méconnaissance qu’on a de lui. Le Cholvy est évidemment « La référence » mais difficile à lire même dans sa dernière version « light ». Philippe Charpentier est lui aussi historien et donc son étude même plus synthétique est parfaitement solide s’appuyant sur les sources ce que tout le monde ne fait pas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s