La Démocratie-chrétienne aujourd’hui et demain

Le cycle sur la Démocratie-chrétienne aurait pu s’achever avec les articles sur la transformation du MRP en Centre démocrate par Jean Lecanuet. Les deux articles sur le gaullisme et cette famille politique aurait été des « spin-off » destinés à mieux comprendre l’échec du MRP. Ainsi, la Démocratie-chrétienne française serait resté dans le monde d’hier, conjuguée au passé et hantant, par de funestes remords, ses héritiers dispersés à l’UMP, au PCD, au Nouveau Centre et au Modem… 

Mais non, je tiens à conclure cette série par une ouverture sur l’avenir car la Démocratie-chrétienne française n’est pas morte avec le MRP. Plus que jamais, notre époque appelle au retour des chrétiens-démocrates. 

Pendant plus de trente ans,la Démocratie chrétienne n’a pas eu de grand parti politique. De petites formations très éphémères ont repris ce nom, mais cela n’a jamais abouti. Certains héritiers ont tenté de la faire vivre en dehors de structures se revendiquant comme telles. Cette période a été une longue traversée du désert, les ex-démocrates-chrétiens privilégiant une action « en chrétien » et une « éthique de responsabilité ». 

Mais cette attitude est-elle satisfaisante pour un chrétien en politique ? Et surtout : est-elle tenable à notre époque marquée par des enjeux éthiques fondamentaux ? 

Depuis plusieurs années, la société française (et plus généralement occidentale) est traversée par une révolution tant sur le plan culturel qu’au niveau de l’économie, des relations entre les personnes et dela science. Lesnouvelles mœurs, la crise économique, la mondialisation, le progrès technique ont engendré de nouvelles problématiques qui touchent l’être humain au plus profond de lui. L’Eglise parle de ces problèmes mais elle est rarement écoutée et, sans pessimisme, nous pouvons dire qu’une culture de mort est en train de s’installer. 

Un monde nouveau est en marche. La question est simple : Quelle société voulons-nous ? 

Une société post-démocratique où les décisions sont prises loin des citoyens, loin de tout contrôle ? 

Une société libérale libertaire où l’Homme est maître de la vie par l’avortement sans limite, le suicide assisté, la procréation artificielle sans borne, la famille interchangeable et la consommation sans frein ? 

Une société ravagée après l’épuisement des ressources naturelles et la multiplication des catastrophes écologiques ? 

Une société de l’Argent roi où on consomme toujours plus en faisant travailler comme des esclaves des ouvriers du Sud ? 

Nous sommes bien partis pour un tel monde, la « culture de mort », dénoncée par Jean-Paul II, est en marche… 

Plus que jamais, le message de la Démocratie-chrétienne est d’actualité. Devant la post-démocratie, nous devons rappeler que la vraie démocratie est d’essence évangélique : un régime construit sur les notions de service, de participation de tous, de dialogue. Une démocratie qui n’est pas la dictature de la majorité mais la recherche, tous ensemble, du bien commun. 

La justice sociale, la dignité de la personne humaine, la protection du plus faible, une économie au service de l’Homme : tous ces principes de la doctrine sociale de l’Eglise doivent aujourd’hui être portés au cœur de la cité. La Démocratie chrétienne est l’une des familles de pensée la mieux placée pour défendre cette vision du monde…Sans exclusive, bien entendu, car il y a, et il doit y avoir, des chrétiens partout. 

Nous sommes de plus en plus nombreux à partager cette conviction. La Démocratie-chrétienne est en train de vivre un retour sur la scène politique française. Un retour qui se manifeste au sein de différentes formations politiques. 

Le Parti Chrétien-Démocrate dirigé par Christine Boutin va présenter une centaine de candidats aux élections législatives de juin prochain. Tous ont le courage et le mérite de porter haut ces valeurs, nous pouvons citer parmi eux : Patrick Rougevin-Baville dans le Loir-et-Cher, François le Forestier dans la Sarthe, ou encore Gauthier Blin dans le Rhône … 

La Démocratie chrétienne est aussi présente au sein de l’UMP avec le mouvement « la Droite sociale ». Dans la 7eme circonscription du Rhône, Jean-François Debiol se présente sous cette étiquette. Chef d’entreprise, conseiller municipal à Rillieux-la-Pape, Jean-François Debiol est un démocrate-chrétien convaincu. Inspiré par le catholicisme social Lyonnais, il est un exemple de la vitalité de la Démocratie chrétienne contemporaine : en 2007, il s’en est fallu de peu pour qu’il batte aux législatives Jean-Jack Queyranne, le Président de la Région Rhône-Alpes ! 

La Démocratie-chrétienne est donc une famille politique bien vivante et pleine d’avenir ! A nous de la faire prospérer ! 

C’est sur cette note d’espérance que s’achève la série d’article sur l’histoire de la Démocratie chrétienne. Cela ne veut pas dire qu’il n’y aura plus de textes sur ce sujet : ce blog est dédié à cette famille, nous aurons très souvent l’occasion de revenir dessus… 

A bientôt !

Publicités

3 réflexions au sujet de « La Démocratie-chrétienne aujourd’hui et demain »

  1. Cher Monsieur,

    Je suis flatté que vous fassiez référence à mon engagement politique sur votre blog.

    Aurions-nous la possibilité de nous rencontrer à l’occasion d’un de mes déplacements sur Paris ? Vous pourriez me répondre sur mon adresse mail personnel s.jf.debiol@fre.fr

    Ce sera, pour ce qui me concerne, avec grand plaisir et j’aurais à vous communiquer des informations qui, j’en suis certain, vont vous intéresser.

    Très cordialement.

    Jean-François DEBIOL
    Candidat Démocrate Chrétien 7è circonscription du Rhône Législatives 2012
    Elu municipal Rillieux la Pape

    • Cher Monsieur,

      Merci beaucoup pour votre commentaire. La Démocratie chrétienne est bien vivante !

      Avec joie pour nous voir sur Paris ! Je vous contacte par mél.

      A très vite !

      Très cordialement

      Charles Vaugirard

  2. Je suis moi même un élu au conseil municipal de la commune de Lormont ,dans le département de la Gironde, je défend les idées et les valeurs de la démocratie chrétienne face a une majorité socialo communiste et sur mon aile droite une opposition du front national.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s