Mgr Rey parle des présidentielles.

Les élections présidentielles de 2012, malgré des campagnes médiocres, ont révélé un phénomène original : le retour des catholiques dans la scène politique. Des fidèles laïcs, mais aussi le clergé, ont décidé de parler dans cette campagne électorale. Nous passons d’une discrète action « en chrétien » à un discours « en tant que chrétien ». 

Nous pouvons citer différentes interventions : le document de la Conférence des évêques de France du 3 octobre 2011, le livre « Quelle société voulons-nous ? » de Mgr Vingt-Trois, la vidéo réalisée par SAJE prod… Mais aussi en dehors du cadre ecclésial, au sein de la société civile : la Fraternité des Chrétiens Indignés. Dans les partis politiques, différentes organisations de laïcs (distinctement de l’Eglise bien sur) : les Poissons roses au PS, le PCD à droite. Enfin, hors tout cadre : le mouvement « Votons cohérent ». 

En un mot : ça bouge ! C’est très positif. Mais je souhaiterais revenir sur une déclaration : celle de Monseigneur Dominique Rey, évêque de Fréjus-Toulon en date du 29 mars dernier. 

J’aime beaucoup Mgr Rey. Issue de la Communauté de l’Emmanuel, il a été précurseur à plus d’un titre et il est un évêque qui n’a pas peur de « mouiller sa chemise ». Populaire, très connu, son propos a une très vaste portée…et peut parfois être récupéré. C’est pour cette dernière raison qu’il faut expliciter le texte important qu’il nous a donné. 

Que nous dit-il ? 

Tout simplement il nous rappelle le discours de l’Eglise tel que formulé dans ses différents textes à commencer par la note du 24 novembre 2002. Il insiste sur les « principes non-négociables » et nous rappelle qu’un catholique ne peut soutenir par son vote un candidat qui contreviendrait à ces principes… Il cite ces principes tels que le Pape les a très succinctement énoncés dans son discours de 2006 : la protection de la vie, la famille naturelle, l’éducation. Il interpelle notre conscience sur ces sujets en nous appelant a ne pas voter pour un candidat ayant un discours contraire à ces points…

Mais aussi Mgr Rey dit : « L’Eglise n’a pas à donner des consignes de vote ni à se prononcer en faveur de tel ou tel candidat, mais la responsabilité morale et spirituelle inaliénable qui lui revient, est d’éclairer les consciences sur ce qui porte gravement atteinte aux fondements éthiques et anthropologiques de la vie, de la famille et de l’éducation. » 

Donc en aucun cas nous ne pouvons dire que Mgr Rey appelle à voter blanc, ni à s’abstenir, ni à voter pour tel ou tel candidat ! 

Chaque catholique vote en conscience. Le clergé ne fait pas campagne, il éclaire les consciences des fidèles. En revanche les laïcs catholiques ont toute latitude pour militer pour le choix qu’ils estiment le meilleur. C’est ce que personnellement je fais et cette démarche n’engage que moi. 

Mon choix de voter pour le Président sortant s’est fait en conscience. J’estime qu’il est le seul capable de barrer la route à un François Hollande qui a un programme désastreux pour le pays. En chrétien et en tant que chrétien je revendique ce choix et je le recommande aux autres citoyens. Voter blanc au nom des principes non-négociables reviendrai à laisser le champ libre au candidat qui respecte le moins ces principes : c’est non seulement absurde mais dangereux. Je respecte ceux qui ont fait ce choix… Mais je ne peux que critiquer cette politique.

Publicités

16 réflexions au sujet de « Mgr Rey parle des présidentielles. »

  1. Bonjour,

    Merci pour ce texte de Mgr Rey que je n’avais pas encore lu.
    Merci également pour ton respect de ceux qui ont choisi de voter blanc respect que je porte également pour ma part à ceux qui ont choisit de voter pour l’un ou l’autre des candidats; En effet, si l’organisation de la société doit s’appuyer sur des principes de bases, il est également vrai qu’en matière d’action plusieurs choix s’offrent aux chrétiens sur les méthodes à mettre en oeuvre pour arriver à ces objectifs à condition de ne pas choisir objectivement le mal.

    Pour ma part j’ai choisi de voter blanc mais sans pour autant déconsidérer ceux qui ont fait un autre choix. Et je ne trouve pas ça « absurde et dangereux ».

    En matière morale nous sommes responsables des actes que nous posons et non de ceux que posent les autres. En raisonnant par l’absurde si tout le monde votait blanc, ni monsieur Hollande, ni monsieur Sarkosy ni aucun autre candidat ne passeraient. Ceux qui sont responsables de l’élection d’un candidat sont ceux qui votent pour lui non ceux qui votent blanc. C’est une manipulation que de les rendre responsable des actes des autres.

    Pour ma part j’estime que le bilan de monsieur Sarkosy sur des points essentiels sont catastrophiques et je ne veux donc pas partager la responsabilité de le voir continuer cette politique. Mais si d’autres personnes estiment le contraire c’est un choix que je ne partage pas mais que je respecte.
    Cordialement

    • Je ne vois pas en quoi le bilan de M Sarkozy est catastrophique…en revanche Hollande a des propositions qui vont clairement dans un sens de culture de mort.

      Sur la responsabilité : le bulletin de vote est un moyen de désigner quelqu’un…Mais aussi de faire barrage à un candidat. Vous dites que je fais de la manipulation ? Faux, j’invite juste à prendre conscience de la conséquence des actes que nous posons. Maintenant, dire qu’en votant blanc on ne se compromet pas est inexact : cela revient juste à « se laver les mains »…Pendant qu’un candidat défendant la culture de mort est en tête des sondages du 2eme tour. Et pour lui faire barrage je ne connais qu’une solution.

      Voter blanc ne sert strictement à rien, ce n’est pas compté, et ça n’exprime rien. Il y aurait 95% d’abstention cela ne changerait rien car la loi électorale n’impose pas de quorum.

  2. Ping : L’église mouille sa chemise et je l’en félicite. « olivierdelafaire

  3. Voter et appeler à voter pour tel ou tel candidat ne peut se divulguer c’est le secret de l’isoloire et la base de la démocratie .(suffrage universel ).
    Pour un chrétien rejoindre les idéaux d’extrême droite et de droite actuelle est contraire à la doctrine sociale de l’Eglise et contraire au Notre Père que nous disons car ces idéaux prônent la violence certaine de l’homme.

  4. JP Breil me semble faire une lecture très bizarre de la DSE.
    La gauche est évidemment plus violente à l’égard de l’homme que la droite.
    Entre deux maux, on peut choisir le moindre plutôt que laisser le pire advenir, par complicité passive.

  5. J’entends certains de vos argument mais pour le coup il me semble que vous vous tromper radicalement en parlant de moindre mal. En effet, la notion de moindre mal est très précisemment définit dans l’Eglise et ne s’applique absolument pas à ce type d’élections: le moindre mal consiste dans le choix d’une option qui amoindri objectivement un mal en place et n’est moral que dans la condition ou nous n’ayons pas la possibilité de choisir autre chose qu’un mal. En l’occurrence, nous avons d’autres choix que de choisir un mal.

    Et pour revenir sur mon propos précédent dans lequel je disais que monsieur Sarkosy avait aggravé les choses et puisque l’on me pose la question voici quelques uns des points sur lesquels je ne peux être en accord avec lui:
    – sous son gouvernement qu’un enseignant a été radié de l’éducation nationale pour avoir organisé un débat objectif sur l’avortement en classe, un acte politique qui n’avait pas été pratiqué très très longtemps!!
    – C’est sous son mandat que l’enseignement du gender a été introduit dans les manuels scolaires
    – Dans le clip de la campagne présidentielle de l’UMP sous le terme « Oser » les images sont celles de Simone Veil défendant l’avortement à l’assemblée.
    – Sous sa présidence que l’ambassadeur de France au Nicaragua monsieur JOLY par une déclaration écrite manifestant son soutien aux demandes de dépénalisation de l’avortement et dénonçant la loi du Nicaragua qui a repénalisé toutes les formes d’avortement volontaire en 2006. Faut il penser que l’ambassadeur de France a agit en contradiction avec son président?
    – C’est également sous sa mandature que la pratique de l’avortement a tenté d’être imposé par la loi aux sages femmes.
    – C’est également sous son gouvernement que monsieur Chatel ministre de l’éducation soutenait le Pass-contraception et diminuait le coût des contraceptifs, et qu’une convention entre le planning familial et l’Etat a été signé pour « mailler le territoire »
    – C’est également sous son gouvernement que le décret 2009-516 a été signé permettant l’extension effective de la pratique des IVG médicamenteuses dans les centres de santé et les centres de planification iainsi que l’instruction de 2010 demandant aux ARS de bien veiller à la prise en charge des IVG dans leur schéma régional de santé
    – C’est également sous sa mandature que l’interdiction de la recherche sur l’embryon a été levée ainsi que la systématisation du diagnostique prénatal

    Concernant la politique de Sarkosy/famille:
    – suppression des majorations CAF à 11 et 16 ans à partir de 2008 (-600 € par famille)
    – Eco taxe (ou malus écologique) qui touche toute les familles nombreuses ayant un monospace (1600 €pour un monospace de 6 places)
    – Fin du droit au repos dominical
    – suppression de l’avantage fiscal pour les jeunes mariés
    – Fin programmée de la retraite à taux plein pour les femmes ayant élevés plus de trois enfants
    – simplification de la procédure de divorce
    – accréditation de SOS homophobie pour enseigner dans les écoles
    – Nicolas Sarkosy lui-même affirme que les mères qui gardent leurs enfants plutôt que de travailler « c’est du gachis »!
    – Poursuite de l’alignement du pacs sur le mariage, monsieur Sarkosy regrettant l’opposiiton de certains députés de droite dans ce domaine
    – Financement du lobby gay comme act up par les ministères
    – reconnaissance des mariages homosexuels contractés à l’étranger
    – projet de suppression de la carte famille nombreuse (heureusement échoué grâce à la mobilisation des associations familiales)
    – plafonnement des allocations familiales
    – revalorisation de la TVA qui par définition taxe les plus gros consommateurs donc les familles les plus nombreuses.
    -…

    Concernant l’éducation:
    – contrainte exercée sur l’enseignement privé de fermer des classes (alors même que la demande est là)
    – Attaques multiples contre l’école à la maison (fichage de tous les élèves en bénéficiant, attaques par la Milivudes…)
    – renforcement des mesures pour limiter le financement par les communes des écoles privées d’autres communes si leur résidents ont choisi d’y scolariser leurs enfants
    – Non abrogation de la carte scolaire malgré les promesses et les effets d’annonce
    – Restriction des programmes sans possibilité de choix pour les établissements
    – Propagande sur la contraception dès la classe de 4ème
    – généralisation des distributeurs de préservatifs dans les lycées
    – …

    Je pourrais continuer mais le but n’est pas de vous convaincre, seulement de répondre à la question qui m’a été posée.

    • J’entends vos arguments. Mais hélas nous sommes devant un choix cornélien car si Hollande passe nous aurons une politique encore pire : légalisation de l’euthanasie, mariage gay, homoparentalité. Donc, en matière de culture de mort ce sera encore bien pire. Donc le moindre mal dans ce cas permet d’éviter une considérable aggravation.

      Maintenant je reconnais que c’est très limité et que la solution durable est dans l’investissement massif, en très grand nombre des catholiques dans la vie politique. Soit sous la forme de partis, soit de mouvement à l’intérieur des grands partis comme les poissons roses, le PCD ou d’autres organisations.

  6. Mgr Rey est loin d’être le seul… lire aussi les déclarations de Mgr Aillet, Mgr Bagnard, ou encore ce petit texte récemment publié sur le site du diocèse de Belley-Ars :

    « La DSE (…) interdit à un catholique de favoriser, par son vote, un programme contenant une entorse sur un point dit « non-négociable » par l’Eglise, à savoir : le droit à la vie, depuis la conception jusqu’à son terme naturel ; le droit au mariage indissoluble entre un homme et une femme ; le droit à la liberté d’éducation des parents. »

    (à lire ici dans son intégralité)

  7. Le Président sortant a eu une ministre, Mme Bachelot, qui entend mieux rembourser l’avortement et le faciliter. Est-ce qu’on est vraiment catholique quand on soutient cette politique par calcul électoraliste ? Mme Le Pen ne propose certes pas d’interdire l’avortement, mais nous amènerait vers une situation moins dramatique en la matière : solutions alternatives, déremboursement (comme c’était le cas dans la loi Veil, qui ne prévoyait pas le remboursement par la sécu), etc.

    M. Sarkozy ne battra pas François Hollande, alors autant que ce dernier gagne contre un adversaire vraiment différent de lui, non ?

      • Vous trouvez normal de ne pas être informé du mode d’abattage des viandes que l’on mange ? Chaque bête abattue rituellement l’est en présence d’un imman ou d’un rabbin rémunéré pour cela : le consommateur est celui qui paye en bout de course cette rémunération, sorte de taxe religieuse officieuse.

        Sur les étrangers, la position de Mme Le Pen n’est pas moralement condamnable : on ne peut pas accueillir toute la misère du monde, et la charité chrétienne n’a pas grand chose à voir avec le socialisme d’Etat.

        Vous ne répondez pas sur l’avortement, ce renoncement coupable des « chrétiens ». Voter pour un Président et un Gouvernement qui veulent le faciliter ne vous pose pas de problème de cohérence ? Avec 200 000 vies concernées par an depuis 1975, ce sujet est peut-être le plus important qui soit en terme de respect de la vie innocente, sujet majeur entre tous, tout comme l’immigration.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s