Christine Boutin : la candidate des SDF. Magnificat !

Christine Boutin est soutenue par les SDF de « l’Itinérant ». Ce journal en vente par les sans-abris s’est engagé à soutenir la présidente du PCD dans sa recherche des 500 signatures pour sa candidature aux présidentielles. Il a été posté aux 36 000 maires de France. Un symbole très fort : Christine est la candidate des plus démunis. Et ils la défendent bien en mettant en avant qu’elle a donné de sa personne pour les aider. 

En voila que ça va surprendre ! Je pense à ceux qui voient en elle une « catho-intégriste-pour-l’ordre-moral », ces bobos toujours très « chébrans » qui parlent de misère une coupe de champagne dans la main gauche et qui apprécient les buffets de luxe servis aux « colloques contre la faim dans le monde »… Bon OK je casse, mais je ne suis pas le seul. Rodolphe Clauteaux, le rédacteur en chef de l’Itinérant le dit avec talent dans son édito. Il se permet de les brocarder en les surnommant les SBP : Socialo bourgeois parisiens. Et oui, les bobos ne trompent personne, surtout pas les pauvres qui n’aiment pas beaucoup que l’on se moque d’eux. 

 Christine est catholique ? Ca ne les gènes pas non plus, bien au contraire : Clauteaux nous donne sur ce sujet l’un des plus beaux arguments de cette campagne, un véritable manifeste Démocrate-chrétien : « Christine Boutin est catho, elle a brandi la Bible à l’Assemblée nationale… Bon. Mais… et alors ? Après tout, c’est bien les Cathos qui chantent depuis 2000 ans le chant révolutionnaire entre tous, ce cri, un hurlement qui vaut bien L’Internationale ! Oui, vous savez, le Magnificat !… Un chant révolutionnaire où Dieu renvoie les riches les mains vides… Un chant révolutionnaire où Dieu disperse les puissants et les fait tomber de leur trône… Un chant révolutionnaire que Christine doit chanter souvent, car c’est une jeune fille, une femme, aussi qui, il y a vingt siècles, au creux de la société la plus machiste que l’on puisse imaginer, c’est une femme qui l’a chanté, qui l’a crié, qui l’a hurlé, ce chant ! Et ça, pour nous, finalement, ça nous suffit pour vouloir que la voix de Mme Boutin se fasse entendre durant cette campagne. Ça nous suffit pour que nous ayons envie que ses idées soient entendues. » 

C’est beau. Ce rappel du Magnificat nous donne quelques vérités bonnes à entendre. Le beau cantique de Marie a de jolis accents révolutionnaires. Bien-sûr,la Sainte Viergen’est pas la version juive de Louise Michel etla Rose Mystiquen’est pas Rosa Luxemburg… Mais il faut rester fidèle au texte : l’Evangile, ce n’est pas la loi du plus fort, ce n’est pas l’éloge d’une société figée, d’un ordre où chacun ne bougerait pas de sa place. Dieu nous appelle a bousculer les codes sociaux pour venir en aide à son prochain : la charité, la vraie, pas celle qui consiste à soulager l’autre pour qu’il reste bien tranquille dans sa classe sociale… Le funeste Charles Maurras fulminait contre le Magnificat. Il voyait en lui un « venin », un texte subversif, révolutionnaire et il faisait l’éloge de l’Eglise qui avait su le neutraliser en le chantant en latin (comme ça personne ne comprends ce qu’il dit). 

Le Magnificat est le chant de ceux qui résistent, le chant de ceux qui espèrent. Pendant l’occupation, les résistant chrétiens (une bonne partie de la résistance, rappelons le…) aimaient le cantique de Marie. Ils l’ont montré en le chantant tous ensemble à Notre-Dame de Paris le 26 août 1944, le lendemain de la Libération dela capitale. Le Général de Gaulle était parmi eux. 

Le Magnificat est donc un des chants de la Résistance au même titre que le chant des partisans…Mais c’est moins connu, dommage… 

Et ces Résistants chantant le cantique que sont-ils devenus ? La plupart ont fondé le Mouvement Républicain Populaire, le MRP, grand parti se revendiquant de la Démocratie chrétienne. Grace au soutien du Général de Gaulle, il fut un des premiers partis de France en 1945. Au sein du Gouvernement provisoire et de l’Assemblée constituante, le MRP a été un des artisans de la Sécurité sociale, des retraites par répartitions et de la reconstruction du pays. Le MRP a été le parti de la justice sociale : un de ses députés s’appelait l’Abbé Pierre. 

La lutte contre la misère est dans le code génétique de la Démocratie chrétienne, cette famille tient ses origines au milieu du XIXeme siècle avec Frédéric Ozanam…qui est aussi le fondateur de la Société de Saint Vincent de Paul qui vient en aide aux plus démunis. 

Le Parti Chrétien-Démocrate est l’héritier de cette famille de pensée. Il n’est donc pas étonnant que les pauvres se reconnaissent dans la candidature de Christine Boutin aux présidentielles. 

Il est donc à souhaiter que Christine Boutin ait ses parrainages pour 2012. La démocratie chrétienne se doit d’être représentée aux présidentielles. 

Messieurs et mesdames les maires, vous savez ce qu’il vous reste à faire…

Publicités

5 réflexions au sujet de « Christine Boutin : la candidate des SDF. Magnificat ! »

  1. Ping : Christine Boutin : la candidate des SDF. Magnificat ! « Parti Chrétien Démocrate du Val de Marne 94

  2. Ping : Saint François et Mister Bayrou | Rue de Vaugirard, le blog de Charles Vaugirard.

  3. Ping : Revuede Presse : 8 décembre, politique, cloches, Bref, … « Lemessin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s