Troy, Barack et Benoît

Il est mort. Troy Davis a été exécuté. Malgré les doutes, malgré les rétractations de sept témoins sur neuf, Troy Davis a été mis à mort par injection létale. 


Troy Davis, un américain noir de Géorgie condamné pour le meurtre d’un policier a pourtant crié son innocence jusqu’au bout. Mais le gouverneur de Géorgie a refusé de le gracier. 


Cette exécution a choqué le monde entier. Trop de doutes sur sa culpabilité, l’Amérique prenait le risque de tuer un innocent. 


Devant l’attente de Troy Davis dans le couloir de la mort, tout le monde attendait la réaction de Barack Obama. Lui, le Président noir que l’on présentait comme la réalisation du rêve de Martin Luther King allait-il réagir devant cette terrifiante injustice ? 


Il n’en a rien été. Le locataire dela Maison Blanches’est contenté de dire que cette question relevait de la compétence du gouverneur de Géorgie… Ce n’est donc pas son affaire, il s’en lave les mains… 


Ponce Pilate n’aurait pas fait mieux… Bien sur, d’un point de vue juridique, cela n’est pas de la compétence du Président des Etats-Unis. Mais « quid » de sa conscience ? Ne pouvait-il pas tenter quelque chose, un mot, un message au gouverneur de Géorgie ? Non, rien, juste un froid communiqué de son cabinet où il se drape derrière le droit constitutionnel. 


Je n’ai jamais été un laudateur de Barack Obama. Quand il a été élu, l’Obamania qui a déferlé en France avait tout d’une stupidité. Ce n’est pas parce qu’il est le premier Président de couleur qu’il sera forcément un saint. Lui donner le Prix Nobel de la Paix avant qu’il ait donné des résultats a aussi été une sottise… 


Si l’on excepte sa réforme de l’Assurance maladie, son bilan n’est guère brillant. Et la mort d’Oussama Ben Laden n’est pas un évènement glorieux : tuer quelqu’un sans jugement, sans aucune traces et en faisant disparaître le corps n’est pas digne du « leader de la démocratie ». Le monde a perdu l’occasion d’avoir le procès du plus grand crime contre l’humanité du début du XXIème siècle. Les Etats-Unis n’ont pas pu démontrer qu’ils étaient supérieurs aux terroristes…Non, parce qu’ils ont préféré la méthode du règlement de compte à celle du procès équitable, la soif de vengeance au devoir de justice. 


C’est répugnant. Obama n’est pas un grand chef d’état. Je préfère mille fois son adversaire John McCain qui s’était élevé au Sénat contre l’usage de la torture… 


La peine de mort est une horreur. Tuer quelqu’un froidement au nom de la loi est une abomination. Albert Camus disait : « En tant que meurtre prémédité, la peine de mort est le crime le plus scandaleux qui soit ». C’est un meurtre d’état, injustifié car un criminel peut-être gardé en prison et mis hors d’état de nuire sans avoir besoin de le tuer. 


On ne répare pas un meurtre par un autre meurtre : justifier cela est de la barbarie, un appétit de sang masqué derrière d’hypocrites discours sur la justice. 


Le Vatican a compté parmi les opposants à cette exécution. « Nous ne pouvons décider si la peine est méritée ou non, mais nous pouvons simplement lancer un appel : nous souhaitons que le système pénitentiaire puisse faire tout son possible pour épargner la vie et viser à la conversion et à la transformation de la personne », a dit le cardinal ghanéen Peter Turkson, président du conseil pontifical Justice et Paix sur Radio Vatican. Le nonce apostolique aux Etats-Unis est intervenu directement auprès des autorités en faveur de Davis. Cette action s’est faite au nom de Benoît XVI lui-même. 


Cela nous rappelle que Jean-Paul II, lors d’un voyage aux USA, avait qualifié la peine de mort de « cruelle et inutile »


Mais voila, malgré ces propos clairs du Saint Siège, des individus se disant catholiques défendent bec et ongles la peine capitale. Un funeste blog, extrêmement visité, à salué l’exécution de Troy Davis. Ils ont défendu sa culpabilité et justifié sa mise à mort en détournant le contenu du catéchisme de l’Eglise catholique…tout en omettant de signaler les protestations du Vatican. 


Comme mon ami Patrice de Plunkett je ne donnerai pas le nom de ce site. Vous le reconnaitrez certainement. Mais une telle malhonnêteté intellectuelle doit être dénoncée. Elle fait un tort monstrueux à l’Eglise. 


Un innocent exécuté, un homme d’état se lavant les mains, des pseudo-croyants se réjouissant du meurtre…ça ne vous rappelle rien ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s