La fête du slip.

Le sexe fait vendre : Vieille formule de marketing remarquablement suivie par la télévision et les médias. 

Elle est maintenant appliquée par les militants un poil provocateur du mouvement Ecole dépouillée. Eh oui, après les rugbymen, ce sont les professeurs qui posent nus. A poil pour dénoncer une école selon eux dépouillée de ses moyens !

Une provocation qui marche bien puisque la presse s’est empressée de parler d’eux…Ils n’ont pas de vêtements, mais des idées ! 

Je vais vous avouer quelque chose : j’envie leurs élèves ! Parole de galopin turbulent : on aurait jasé dans la cour de récré si on avait vu notre prof de maths se mettre à poil sur Internet ! Imaginez les fous rires continuels des lycéens en pleine leçon sur les sinus et les cosinus… 

Car il y a une chose que ces professeurs sortant tout droit du jardin d’Eden ont oublié : Le rire d’un collégien est capable, a lui seul, d’anéantir l’autorité d’un enseignant…Cette fois-ci l’école n’est pas seulement dépouillée comme le regrette ces syndicalistes, mais elle est ridiculisée. 

Bien sur j’entends leur contestation, légitime, sur le manque de moyens de l’éducation nationale. L’école est dépouillée, les programmes scolaires sont saccagés : on fabrique des jeunes qui, à la sortie du lycée, ne sauront plus si ils seront un homme ou une femme et ne connaîtrons pas l’histoire de leurs pays…Merci Luc Châtel ! Votre passage aura laissé des souvenirs… 

Mais tout de même : se foutre à poil… Evidemment, vous me rétorquerez, les photos sont décentes, et même esthétiquement assez réussies, je ne dis pas le contraire…Mais j’entends déjà les rires de leurs élèves. 

Quand j’étais étudiant, avec mes copains nous étions les champions de la dérision. Tous les profs avaient un sobriquet, le moindre détail de leur physique ou de leur personnalité ne nous échappait pas…Je me rappelle de leurs pantalons trop courts, de certaines braguettes ouvertes, de quelques cours somnambuliques, ou encore de  timbres de voix pathétiques que j’imitais pour amuser mes facétieux camarades…Evidement, quand à la fac de Droit j’ai découvert le génialissime site Les fakes de LoBo et que j’ai appris à me servir de photoshop…Il y a eu des dégâts ! 

Dernière anecdote avant de conclure : dans la fac où j’étais, des copains avaient effacé des lettres de peinture de la pancarte annonçant la « Salle des professeurs ». Ils avaient petit à petit enlevé le P, le R, puis le O et enfin le URS…Cela avait donné : Salle de Fesse… Cette farce était sans doute prémonitoire des agissements de nos enseignants en tenu d’Adam et Eve.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s